Lajo l'homme aux 513 victoires

Fernand LAJO , l'homme aux 513 victoires!!!!!

D'origine Espagnole , né à Villadolid le 4/05/1955 ,il est arrivé en France en 1959 à l'age de 4 ans,
Son pére avait fait une bonne cariére professionnelle aux cotés des Gimenez , Bahamontés etc,,,,,Par la suite ,il avait été le masseur de grands champions tels Van looy et bien d'autres , lorsque ceux ci venaient courir dans le sud ouest ,
A l'époque le petit Fernand ouvrait de grands yeux pour admirer ces champions qu'il pouvait cotoyer ,
Son frére ainé Richard lui ouvrit la route en courant quelques années ,
Par la suite Edouard le frére cadet courut lui aussi , mais malgré une classe énorme , n'insista pas longtemps , Juste le temps de gagner quelques belles épreuves,
Il n'avait pas le feu sacré pour le vélo,L'entrainement lui était trop pesant et ne lui plaisait guére ,Il gagna sur sa classe et délaissa vite le vélo,

Fernand commença à courir en minimes à l'USCenon, Par la suite il fut licencié à l'USTalence,


au CCBeaulac Bernos ,

 au Mérignac VC et à l'USBouscat de Max LAVILLE depuis 1985 jusqu'à la fin de sa cariére,

D'un caractére entier ,il fut naturalisé Français en 1985 et il sut se faire respecter dans la jungle cycliste,
Cela lui servit , car tout au long de sa cariére il fut un des seuls à mener de pair une vraie cariére cycliste tout en travaillant,

Marié , pére de 2 filles , carossier de métier , il a passé sa vie professionnelle chez Mercédes ,
Débutant les saisons avec peu de kilométres dans les jambes , il s'améliorait en courant les week end ,
Arrivé l'été , il prenait le mois d'aout en congés et courait le plus souvent possible ,
Il est vrai qu'à l'époque de 1975 à 1995 il arrivait à courir 28 courses sur 30jours et comptait une vingtaine de victoires bon an mal an!

Catalogué spécialiste des nocturnes ,,,c'était un peu vrai!
Petit gabarit ,,,1m66 , mais aux bras et cuisses robustes ce fut un coursier passe partout , mais avant tout un sprinter de talent,
Pour assouvir sa passion , il n'hésitait pas à partir courir les nocturnes , sitot la journée de travail finie ,Cela lui convenait méme si parfois il aurait aimé souffler un peu , mais l'appel de la compétition était le plus fort,
Cependant il fut un coureur complet!
A 20 ans , en 1975 , il fut champion de vitesse sur piste d'Espagne ,
Par la suite ses grands faits d'armes se situérent à Lauzun (47) ou il fut champion d'Aquitaine 1987 sur un circuit très difficile,
La méme année il fut aussi champion de Gironde,
Vainqueur du grand prix International d'Espéraza 1988 , épreuve renommée de fin de saison,
Vainqueur du Critérium de Vayrac (46) , aprés une lutte épique avec les meilleurs pros du moment en 1989,
En 1990 ,il gagna le maillot aux points du tour de Gironde ,Pour ceux qui se souviennent ,il fit preuve d'un courage incroyable! Leader de ce classement ,il chuta dans les premiers kilométres de la derniére étape et ne put jamais revenir dans le peloton,Malgré de sévéres blessures il rallia l'arrivée seul devant la voiture balai aprés 150 kilométres de souffrance ! Mais il le voulait ce maillot , pour lui et pour l'équipe,
Il démontra là toutes ses qualités de courage,
En 1995 il fut champion de France Vétérans sur route

,,,20 ans aprés avoir été champion d'Espagne sur piste!
Les nocturnes étaient son domaine , 10 fois il passa la ligne en vainqueur de celle du Bouscat, la 1ére fois en 1975 et la derniére ici en 1995,

..........des visages connus à ses cotés !!!!!!!!!!!!

Victime d'une grave chute sur la course de Vieux Boucau en 1998 , il fut relevé avec une fracture compliquée du fémur, Qu'à cela ne tienne ,aprés avoir été opéré il reprit la compétition l'année suivante ,Peut étre un peu trop rapidement! Il ressentit très vite des douleurs qui ne firent que s'accentuer au fil et à mesure des années ,Cela ne l'empécha pas de gagner d'autres courses comme ici à Parentis en 1999,

 et ici en 2003 à Izon pour sa 500éme victoire ,

Par la suite il courut juqu'en 2005 ou il stoppa sa cariére avec 513 victoires au compteur !!!!!!
Peu de coureurs peuvent en dire autant!
, Les douleurs suite à sa fracture du fémur l'handicapaient de plus en plus et le plaisir disparaissait,
Depuis Fernand a délaissé le vélo , mais sillonne l'Europe pour un autre plaisir , L'amour des animaux l'a conduit à faire des concours canins et il gagne encore par l'intermédiaire de son chien !!!!!!

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site