André Dupouy, ex coureur Aquitain , est décédé ...

                       André Dupouy

Bien que les années soient passées, les souvenirs sont revenus avec le décès d’André le 25 mai dernier à Port Leucate après une lutte acharnée de plus de trois années contre la maladie. Ce bel athlète bien proportionné, solide rouleur, avait réalisé un véritable exploit dans le championnat d’Aquitaine juniors 1967. En ce jour de juin brulé par le soleil , 64 coureurs prirent le départ, 173 kilomètres plus loin 12 concurrents seulement rallièrent le but. André dans un grand jour avait faussé compagnie à l’échappée de quinze coureurs dont il faisait partie, pour faire un grand numéro de soliste sur les 43 derniers kilomètres, et s’imposer dans cette course au titre. Les poursuivants portaient les noms de M. Fedrigo, M. Perin, S. Lapébie, A. Bernard, B. Espinasseau, P. Douat, A. Charbonnier etc.… André avait pourtant frisé la catastrophe tout près du but, en traversant Le Taillan Médoc (l’arrivée était à St. Médard en Jalles) il ne pouvait éviter un trou, résultat, roue avant voilée avec trois rayons cassés, roue arrière crevée. Premier réflexe abandonner, puis sachant que la ligne d’arrivée n’était plus très éloignée, il continuait à allure plus que réduite pour franchir la ligne avec juste 15 secondes d’avance sur le deuxième, Charbonnier. Quinze jours après ce titre il partait pour seize mois d’armée, il participait néanmoins au Championnat de France à Xertigny, bien que dans la bonne échappée qui allait conduire C. Guimard au titre, à court de compétition il se retirait en fin de course. En 1969 il trouvait une place d’employé municipal à la Mairie de Grenoble, mettant un terme à sa carrière cycliste en Aquitaine. Au hasard de ses pérégrinations cyclistes, il porta les couleurs des clubs de : Girondins de Bordeaux, S.O.Pont de Cheruy-Charvieu (Grenoble), U.C. Carcassonne, S.O.Charvieu-Chavagneux.

Il était monté 1ère catégorie en pratiquement un week-end en s’imposant quatre fois en trois jours, le 7 mai 1966 à Avensan le lendemain dimanche dans deux courses distinctes à Margaux, une le matin de 50 kilomètres et une en soirée de 60 il parachevait sa série le lundi en remportant le bouquet à Buzet sur Baise. En plus de son titre de Champion d’Aquitaine l’on trouve à son palmarès des victoires à Montussan 1964, Arcins, Beaudignan-Gabarret , La Brède 1966 ,St. Christoly de Blaye 1967, le Tour de Cap Syr (Perpignan) 1975 et 1976, une étape des six jours de Grenoble amateurs (+Pinselo) 1972 (devant Trentin-Morellon) un titre de Champion de France des employés municipaux à St. Malo 1985, Champion d’Europe des vétérans 1984, Champion du Dauphiné Savoie d’Américaine avec son fils Stevens en 1998, pour lui cette victoire restait la plus belle à ses yeux car il avait 50 ans était toujours en 1ère catégorie et il drivait son fils. Le 3o janvier 1982 il battait le record de France de l’heure sur piste derrière moto avec 75,115 kilomètres, en fin de saison de la même année le 31 octobre il établissait celui derrière derny en réalisant 55,327 kilomètres dans l’heure. André était né le 25 janvier 1948 à Tonneins. Ses fonctions d’employé municipal à la mairie de Grenoble avaient été celles de maitre nageur.

               Gérard Descoubes

 

Commentaires (3)

1. Gardelle Christian 31/08/2017

Quelle douleur d'apprendre ce jour par des recherches sur le cyclisme la mort de Dédé Dupouy. J'ai couru avec lui dans pas mal de courses et je fais second derrière lui à Saint-Estèphe en 1966 ou 67. Une famille extraordinaire . Il était d'une gentillesse sans pareille. On sait perdu de vue, chacun a fait son chemin.
Regrets et condoléances très en retard pour sa famille.
Christian Gardelle

2. Perletti Renato 15/06/2011

Salut , Gégé ! Ne t'ai pas vu depuis des...mois....Quelle TRISTE année 2011!!!
Dédé,Marino et d'autres "Pro'" !!! sont déjà partis....,mais pas pour nous !
Et OUI ( et c'est moi qui l'écris !),
quelle ECOLE de VIE,le CYCLISME !!!!!!!!
A plus gégé !
Viens-tu à THOUARS,samedi matin ?
Renato Perletti.
((Sais-tu que Claude,mon FRERE, est seul en tête pour sa Dernière course...La ligne est encore trés loin,
j'ESPERE....! Mais tu sais que quand il écrase les pédales...faut bouffer la guidoline pour rentrer sur LUI !!!!!!!))

3. rossignol 15/06/2011

adieu dédé,compagnon de route et d'entrainement,toujours gentil et souriant

adieu l'ami

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site